CENTRE DE FORMATION

D’ACTEURS PROFESSIONNELS

I-                  CONTEXTE ET JUSTIFICATION

L’avènement des indépendances en Afrique de l’Ouest, et l’envie de communiquer des peuples nouvellement affranchis de l’oppression  coloniale  ont favorisé l’arrivée de plusieurs métiers nouveaux. En effet, le besoin de communiquer des nouveaux dirigeants africains a permis l’explosion des médias. Ainsi, à l’instar de la presse, la radio et la télévision, le cinéma est apparu comme un puissant médium d’expression des peuples. Les africains s’illustreront rapidement dans cette nouvelle discipline à travers leurs œuvres qui rivalisent d’originalité. Le Bénin, un pays du golfe de guinée, n’est pas resté en marge de l’émergence de cette nouvelle forme d’art qui gagne peu à peu le continent. On citera au compte des premières productions de ce pays, Sous le signe du vodou du réalisateur Pascal ABIKANLOU,  Ironou de Sourou François OKIOH, ou encore Ôtun ôdjê de Roger Nahum etc.  Ce grand départ au Bénin a lancé la production cinématographique et les réalisateurs béninois, soutenus par la France métropolitaine, les décideurs politiques et quelques mécènes. Cependant, malgré l’amorce de cette dynamique de production, le Bénin par la suite disparaîtra de la scène cinématographique pendant plus de quarante (4) ans.

L’introduction agressive du numérique, favorisant l’émergence de cinéastes amateurs et de films populaires, a été à la base de cette grande léthargie qu’a connu le cinéma béninois. La conséquence directe de cet amateurisme est l’envahissement du secteur cinématographique par les comédiens de théâtre et/ou les amateurs qui, dans l’interprétation de leurs personnages, surjouent et rendent le film théâtral. Ce manque flagrant de sincérité dans le jeu des comédiens reste moins la faute des acteurs eux-mêmes que des réalisateurs dont le rôle de metteur en scène doit leur permettre de coacher l’acteur dans le sens du jeu qu’ils souhaitent jusqu’à obtenir le résultat escompté. En d’autres termes, si les films béninois voire ouest africains sont absents des grands rendez-vous internationaux, c’est moins à cause de l’histoire, du scénario, des intrigues, des décors, que du jeu des porteurs de l’histoire à l’écran, qui ne bénéficient pas encore d’un encadrement et d’un suivi rigoureux. En contre exemple, si les films ghanéens, nigérians, ivoiriens et sud africains inondent nos écrans et restent pour nos spectateurs des références de films professionnels en Afrique, c’est parce leurs réalisateurs ont réussi à faire des acteurs, de véritables figures de proue capables de garantir le succès de leurs œuvres. De ce fait, le public parvient à retenir des noms précis de stars dont il est amoureux, et c’est ce sentiment  d’attachement profond aux acteurs qui lui permet d’aimer le film.   

Le centre de formation des acteurs professionnels vient alors à point nommé pour répondre à ce besoin aigu et constant en comédiens professionnels pour le cinéma africain. Désormais, grâce à ce centre, les feuilletons, les longs métrages et autres films commerciaux produits en Afrique comme au Bénin pourront disposer d’un vivier disponible et hautement qualifié d’acteurs professionnels et compétitifs.

 

II-              OBJECTIF GENERAL

La formation consiste à participer au métier de comédien / comédienne et acteur ou actrice, pour les rôles principaux ou secondaire, à la narration et à la figuration.

La formation prône le fait qu’il faut acquérir les bases solides de jeu via la pratique de l’interprétation qui, ultérieurement, mènera l’étudiant à atteindre tout le naturel et vérité qu’impose le jeu à la camera.

 

III-           OBJECTIF SPECIFIQUE

Il s’agit de :

·          Valoriser le métier d’actorat et la notion du star system ;

·          Créer une base de données référentielle en mettant à la disposition du cinéma béninois et africain des acteurs professionnels ;

·          Contribuer à l’amélioration des œuvres cinématographiques Africaines en général et Béninoises en particulier, par la redynamisation du secteur de l’actorat.

 

IV-           TYPE ET STYLE DE FORMATION 

 La formation est continue.

 Elle sera à 20% théorique et 80% pratique.

 

V-              PROGRAMME DE FORMATION

 

1 – L’Apprentissage des bases du métier d’acteur

 L’objectif est de se placer dans la perceptive de la formation à venir en définissant chaque principe de la mise en jeu.

 

 Module I  (20 heures)

-           Le jeu de Corps

-           La conscience de l’espace

-           La prise de parole

-           La relation avec les partenaires

-           Les enjeux d’une situation

-           L’approche de différentes écritures

 

Module 2 (40 heures)

 

A – TECHNIQUE

-          Jeu de la Camera

-          Style de jeu

-          Protocole du plateau

-          Tournages supervisés

-          Langage cinématographique

 

B – ARTISTIQUE

-          Interprétation

-          Création de personnage

-          Lecture

-          Direction d’acteur et compréhension de l’Image.

 

     2 - La formation de recherche de performance

     L’objectif est de permettre à un etudiant de boaster sa perfomance pour etre meilleur.

 

    Module 3 (28 heure)

-         Stage pratique

-         Monologue

-         Contraste

-         Parcours d’un rôle

-         Varie les aptitudes

-         Raffiner le talent

 

MASTER CLASSE 

  Le Droit et la législation dans le métier de l’art et du spectacle : il est important que l’acteur ai des rudiments sur les textes qui régissent la corporation afin  d’être complet et puisse s’insérer aisément partout sur des productions.

 

     VI – FORMALITES ADMINISTRATIVES

         La formation sera sanctionnée par une attestation et une copie du film de restitution à chaque récipiendaire.

        Conditions d’inscription

  Sont admises à suivre cette formation, sans distinction de nationalité, de sexe, toutes personnes désireuse de jouer comme comédien de cinéma.

  La formation ciblera essentiellement deux tranches d’âge : une tranche d’âge allant de 10 à 25 ans, et une tranche d’âge allant de 25 ans à 60 ans. Savoir parler lire et écrire le français et d’autres langues sera très avantageux pour tout participant désireux d’apprendre le métier d’acteur.

  Le lancement des inscriptions se fera par le canal des médias classiques d’information (télévisions, radios, journaux, affiches, flyers etc.).

  Le dossier comportera :

·       Une demande d’inscription ;

·       Un CV ;

·       Une photocopie simple de la pièce d’identité nationale ou scolaire et deux photos (une photo de valeur moyenne et une photo d’identité).

Feuilletons

Series

Nous Contacter

BENIN: DIRECTION GENERALE           

01 BP 3897 Cotonou - Rép du Bénin      

Akpakpa - Misséssin derrière Hôtel GL  

Tél (229) 21 33 18 33 / 21 33 71 21        

E-mail: info@mmediafrique.com

BURKINA-FASO            

Avenue HOUARI BOUMEDIENNE

Secteur KOULOUBA Immeuble VLISCO

2ème Etage

Tél (227) 66 22 05 05 / 70 53 94 59

NIGER

H2 A COM Cité Faycal, rue des armées

Tél (226) 96 96 96 23 / 90 90 90 23

COTE D'IVOIRE

2 Plateaux-vallon derrière d'action oilibya

rue 111 villa n°8

Tél (225) 06 77 12 75 / 07 33 60 53

TOGO

130 rue d'Assoli

Tél (228) 99 68 18 20 / 98 14 82 32

Marketing Media Afrique by D'ndG